programme national des domaines agricoles communautaires
Sacré-coeur 3, Pyrotechnie villa N°06

Programme des Domaines Agricoles Communautaires

macky

« Les  Domaines  Agricoles  Communautaires  résultent  de notre vision du  développement  pour  la  transformation structurelle de notre économie.Nous l’avons dit,  pour se  développer, il faut produire et produire plus.Plus  de  production, c’est plus de croissance, plus d’emplois, surtout pour les jeunes et pour les femmes.C’est  là  toute  la  pertinence de  la  vision  qui a couvé les domaines agricoles communautaires.»

S.E. M. Macky SALL 

Vision

gea

Les  DAC (Domaines Agricoles Communautaires),  des  incubateurs  d’une  génération nouvelle  d’entrepreneurs  agricoles,  pionniers de l’émergence du pays

Philosophie

philosophie

Promouvoir l’emploi et l'entreprenariat en milieu rural, c’est créer les  conditions  qui  font  que  les   populations trouvent  un intérêt à y rester.

Démarche

demarche

Doter  l’arrière  pays d’infrastructures agricoles et  d’aménagements  structurants permettant la mise  en valeur de grands domaines, allant de  1 000  à 5 000 ha pour créer une nouvelle  identité rurale.

A propos du PRODAC

le PRODAC (programme des domaines Agricoles Communautaires ) Une  réponse à  la problèmatique de l’emploi, celui des jeunes en particulier.

Le  concept  se   veut  procéder  d’une   double  démarche de création de pôles de compétivités économiques  et  d’aménagements structurants,  permettant   la   mise   en   valeur   de   grands domaines, allant  de 1 000  à  5 000 ha.

Il s’agit de véritables agropoles, lieux d’insertion de jeunes ruraux, de diplômés d’écoles de formation (aux métiers de l’agriculture et disciplines  connexes),  mais  également  de promoteur  privés  désireux d’investir dans le secteur, aussi bien dans ses activités de production que dans  celles  de  transformation  et  de services

agricoles.

Le  Programme des  Domaines Agricoles Communautaires va créer plus de  300 000 emplois d’ici à 5 ans.

 

 

Galerie images…

  • 80 Bassins piscicoles!Kédougou!
  • gea
  • Les jeunes intègrent les DACS!
  • Pisciculture à Itato
  • Une Vision de son excellence M.Macky Sall
  • l'insertion des jeunes en milieu rural...
  • Productions des DAC!
  • Du poissons a gogo à Kédougou!
  • M.Mame Mbaye Niang, Ministre de la jeunesse, de l'emploi et la construction citoyenne
  • Traitement des recoltes de Mais A Séfa

PRODAC en Chiffre

ha de maïs emblavés pour le programme hivernal 2015
GEA Groupements d’Entrepreneurs Agricoles (GEA) constitués
Fcfa de revenus attendus
T de maïs attendues du programme hivernal
GEA actifs dans le programme hivernal 2015
emplois Temporaires créés
ha de pastèque emblavés à Keur Momar Sarr
emplois de soutien à l’activité de production agricole

DAC en cours de réalisation…

DAC de Séfa

Le DAC de Séfa est à cheval sur les communes de Diendé et de Koussy situé dans la région de Sédhiou.Le DAC couvre une superficie de deux mille (2.000) hectares qui ont fait l’objet de délibérations par les dites communes et approuvées par le Sous (préfet.Les activités ont démarré depuis août 2014 avec des activités agricoles. La production de maïs a été jusqu’ici l’activité phare. Le forage, en cours de réalisation, les bassins piscicoles, la station d’essai et les unités autonomes délimitées, feront de ce DAC un « hup » de la production de semences.

DAC d’itato

C’est entre les collines de Bandafassi et les chutes de Dindifélo que le DAC d’Itato où est sortie des terres, la première station piscicole du Sénégal. Le maraichage complète la chaine de production sur une superficie de plus de dix hectares.Itato se trouve dans la région de Kédougou. Ce domaine agricole communautaire dispose d’une délibération sur mille (1.000) hectares votée par le conseil communal de Bandafassi.Les activités ont démarrés en 2014, et les populations viennent de savourer les premières récoltes de poisson vendues sur le marché.

DAC de KSK ou Car-Car

Keur Samba Kane est une commune au cœur du Baol dans le département de Bambey. C’est dans la vallée de Car-Car que se développeront les activités piscicoles, d’élevage (bovins, ovins et volailles) et de maraichage.Ce DAC dénommé la « richesse du Baol » couvre une superficie de mille (1.000) hectares qui vont permettre à plus de 15.000 jeunes des (- villages polarisés, à trouver du travail.Ce DAC de la région de Diourbel est à cheval entre le grand marché consommation de la ville sainte de Touba et Dakar. La production maraichère sera mise en avant dans la zone.

DAC de KMS

Ce domaine agricole communautaire est hors norme avec six (6.000) hectares délibérés par quatre communes de cet arrondissement qui porte le nom du DAC : Keur Momar SARR.Les collectivités locales de Syer, Nguer Malal, Gangué et de Keur Momar Sarr ont mutualisé leur force pour sortir la zone Sylvo-pastorale de son sous-développement et d’insécurité alimentaire.Le DAC a la vocation de lutter contre la transhumance et de l’exode rural. Le Lac de Guiers permettra de développer une production végétale avec la disponibilité de l’eau.

Perspectives 2016…6 nouveaux DAC!

DAC de Médina Yoro Foulah

Mille cinq cent (1.500) hectares sont affectés par la commune de Fafacourou pour ce DAC qui en plus du désenclavement de ce département, va permettre de réhabiliter l’agriculture et l’élevage en perte de croissance.

région de Kolda

DAC de Wack Ngouna

Les communes de Wack Ngouna et de Keur Maba Diakhou ont prévu des délibérations de mille sept cent cinquante (1.750) hectares.

région de Kaolack

DAC des Terres Neuves

La commune de Boulèl  a délibéré deux (2.000) hectares pour la mise en valeur de ces terres abandonnées depuis l’indépendance. Les terres Neuves ont été un projet des colons pour développer la culture de l’arachide.

région de Kaffrine

DAC de Niani

Le Niani est ce vaste de terroir de forêt qui a presque disparu. La déforestation a eu pour conséquence une baisse des rendements pour les producteurs. La seule alternative pour les jeunes c’était l’exode rural à défaut de trouver des pirogues pour l’émigration clandestine.

région de Tamba

DAC de Dodji

Le Djolof est devenu une zone exclusivement d’élevage mais qui connait des difficultés d’accès à l’eau et au pâturage. Le DAC va répondre à la problématique de l’emploi des jeunes et à l’aménagement d’infrastructures structurantes permettant de développer des activités économiques fiables et rentables.

région de Louga

DAC de Niombato

Il sera aménagé dans la commune de Keur Saloum Diané sur mille (1.000) hectares.

région de Fatick

Dernières Infos More news

Next Previous Témoignages des bénéficiaires